Par la Rédaction

Invité de notre confrère Christophe Boisbouvier ce samedi, cet avocat au barreau de Paris était aux côtés du président de la Fecafoot, au moment de son audition au siège de la Caf en Egypte.

Visé par une suspension à vie de toute activité liée au football. Samuel Eto’o Fils le président de la Fécafoot, entendu Fédération camerounaise de football, a plaidé non coupable devant le jury disciplinaire de la CAF, la Confédération africaine de football, mardi et mercredi dernier.

Interrogé à ce propos par RFI, son avocat conseil Me Florian Mbayen qui se trouvait à ses côtés au Caire témoigne : “Il n’a jamais été impliqué dans le moindre problème d’éthique durant toute sa pratique du football. Donc c’est en totale contradiction avec ses valeurs, son éthique. C’est des accusations fantaisistes et qui, à mon avis, relèvent d’autres intentions” a clarifié le concerné. Et plus loin, s’agissant des accusations faites au sujet d’une multi nationale des paris sportifs: “Monsieur Eto’o a effectivement conclu en tant que président de la Fecafoot, un pré contrat avec 1xbet, qui est sponsor de la Fecafoot, pas avec Samuel Eto’o à titre personne. Il en a apporté la preuve

Pour Florian Mbayen, le dossier de l’affaire dite des matches truqués et autres est absolument vide: “Il y a une volonté de nuire manifestement. Toujours est-il qu’il n’a pas d’ambition politique. Il l’a clairement dit d’ailleurs. Sa seule ambition, c’est le football camerounais” a t’il inféré.

Leave A Reply