Par Patricia MOUYOMBONE

Dans une interview accordée à nos confrères du quotidien mutations, jeudi dernier, le concerné confirme implicitement, la participation de son mouvement à toutes les consultations électorales futures.

L’union des populations du cameroun (Upc) a été rétablie dans ses droits par la plus haute juridiction de l’État, il y a quelques semaines. C’est cette décision déboutant le ministère de l’administration territoriale qui a servi de prétexte à la sortie de Pierre Baleguel Nkot, secrétaire général de l’Upc reconfirmé dans ses fonctions.

Dans l’échange susmentionné, le concerné regrette amèrement la non participation de son parti, aux élections générales antérieures.  » Nous sommes absents à l’assemblée nationale et nous aurons des difficultés aux prochaines sénatoriales. Cela a froissé la dignité citoyenne des militants et sympathisants » a déploré l’interviewé. Et plus loin : » Tout camerounais et camerounaise devrait aborder ce qui concerne l’Upc avec un recul patriotique. C’est un patrimoine. La réconciliation est un impératif et le processus sera accéléré maintenant que nous retrouverons le calme » Cependant, pour le mot de la fin, le docteur Pierre Baleguel Nkot a invité les camerounais à cultiver le nationalisme. À exploiter nos talents naturels en produisant au moins la moitié de ce que nous consommons. » Car la dépendance extérieure est un suicide latent » a t’il inferé.

Leave A Reply