Par David FONKOU

Malgré les supplications de son épouse presque à terme de sa grossesse. Celui qui est accusé d’avoir saccagé le commissariat de sécurité publique de cette localité où il était venu chercher sa CNI attendra son jugement en prison.

Depuis quelques mois, un cadre du PCRN de Cabral Libii, Anne Féconde Noah avait lancé une initiative sur le sujet: “La crise de la CNI transcende tous les clivages auxquels cette société est habituée. Elle ne peut donc pas être circonscrite , il ne faut pas espérer qu’un quelconque clivage viennent distraire ou diviser les citoyens qui souffrent de ce problème , ni même ceux qui en sont solidaires.

La revendication citoyenne de portant sur la CNI ne sera ni réprimée, ni étouffée , tous les citoyens de bonne foi sont du même côté, avec le même objectif.

Il s’agit donc d’une question prioritaire, pour laquelle les réseaux qui se donnent en spectacle dans notre espace public , doivent ranger les gants de boxe et prendre des mesures d’urgence, avant que cette affaire ne prenne des proportions beaucoup plus gênantes.

Leave A Reply